acces

L'élevage de bovin viande en Dordogne représente 1/3 de la production de viande bovine d’Aquitaine.

Présentation de la filière

France : 22% de la production de l’Union européenne

La France héberge le premier cheptel allaitant d’Europe, avec plus du tiers des effectifs. Son marché reste jusqu’alors très intégré à l’UE, (93% de ses importations et 95% de ses exports en volumes sont intra-communautaires).

Ces échanges lui permettent d’ajuster sa production (très caractérisée parla production de jeunes bovins mâles en vif ou en carcasse : 80 à 85 % des broutards français sont exportés en Italie) et sa con-sommation basée à 75 % sur de la viande rouge de femelles nécessitant des achats de viande de réforme à ses partenaires.

L'élevage de bovin viande en Dordogne

L'élevage bovin viande est présent sur tout le département avec une concentration plus importante sur le Nord Est.

2 races principales :

la Limousine et la Blonde d'Aquitaine dans le sud du département.

3 typologies de producteurs :

les éleveurs "naisseurs" producteurs de broutards,
les "naisseurs-engraisseurs" producteurs d'animaux finis (taurillons, génisses et vaches grasses...),
les producteurs de "veaux de lait sous la mère".

Les fiches "Regards et prospective"

Retrouvez tous les chiffres clés et les caractéristiques de la filière grâce aux fiches Regards & Prospectives, réalisées par le service économique de la Chambre d'agriculture avec ses partenaires

Filière bovin viande (mai 2015)
Filière veau de boucherie (mai 2015)
Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS