acces

Consultez l'ensemble de nos publications sur la filière ovin (coût de production d'un élevage d'ovin, l'herbe et le pâturage, la luzerne, rationaliser le travail...).

Valoriser l'herbe

L'autonomie alimentaire est-telle toujours synonyme d'économie ou de performancedécembre 2015

Une étude nationale, issue du traitement d’un échantillon de 400 exploitations ovines suivies pendant 4 ans, permet d’établir des références sur des indicateurs d’autonomie en lien avec les performances technico-économiques.

• Valoriser au maximum l'herbe par le pâturage des brebis, simplifier sa gestion -  juin 2009

L'herbe constitue une part prépondérante des surfaces dans les systèmes en production ovine. C'est une ressource alimentaire riche et équilibrée, durable et renouvelable. Sa bonne gestion nécessite la mise en œuvre de règles de conduite permettant une valorisation optimum. Cependant, il peut être nécessaire, dans l'optique d'une diminution du temps de travail, de simplifier la conduite du pâturage tout en gardant une bonne gestion de ces surfaces.

• Réussir et valoriser sa culture de luzerne seule ou en association - décembre 2008

La luzerne est une culture aux intérêts multiples. Elle permet notamment une production de protéines à l'hectare conséquente, une économie de fertilisation azotée comparée à une prairie, une culture couvrante pour des parcelles plus propres par la suite, ainsi que des reliquats d'azote pour la culture suivante et une économie d'intrants l'année suivante.


Source : SICA CREO, Chambre d'agriculture de Dordogne

L'agnelage

• La mortalité des agneaux ressenti des éleveurs et modalités de conduite et de gestion sanitaire des troupeaux - 2012

En élevage ovin viande, les relations entre le nombre d'agneaux produits par brebis et les performances économiques de l'atelier ne sont plus à démontrer, que ce soit en matière de marge, de revenu ou de coût de production. Différentes composantes entrent en jeu dans la construction de cette productivité : les taux de prolificité et de mise bas, l'âge des reproductrices à leur premier agnelage et bien sûr le taux de mortalité des agneaux.

Source : Réseaux d'élevage ovin Aquitaine

• Conduire ses agnelles de renouvellement de façon économe et efficace - juin 2009

Les agnelles sont le garant de la pérennité du troupeau. Leur conduite alimentaire a de fortes conséquences sur leur carrière de reproductrices et sur l'expression de leur potentiel génétique.

• Avantages et inconvénients des agnelages de saison et de contre-saison - décembre 2008

Etude réalisée au CREO durant 3 années consécutives sur l'agnelage de saison (mars) et l'agnelage de contre-saison (août) des races Lacaune et F1 (Lacaune x OIF). Système avec 2 périodes d'agnelage : production d'agneaux de printemps (conduite à l'herbe pendant la lactation dans un contexte de baisse des charges d'alimentation et la valorisation des surfaces par l'animal) et vente d'agneaux sur le 4e trimestre après un agnelage d'août.

Source : SICA CREO, Chambre d'agriculture de Dordogne

les coûts de production en élevage ovin

Les coûts de production en élevage ovin allaitant dans le Sud-Ouest - 2009/2010

La flambée des prix des matières premières de l’hiver 2010-2011 puis la sécheresse du printemps ont fortement pesé sur les coûts de production. Le calcul de cet indicateur économique fait partie des éléments clés de la rénovation de l’appui technique entreprise dans le cadre de la Reconquête Ovine. Ce document propose un référentiel établi à partir des résultats enregistrés dans les fermes de références et de l’actualisation en conjoncture 2010 des cas-types pour les Réseaux d’Élevage Aquitaine et Midi-Pyrénées.

Les charges de structures en élevage ovin - 2009

En élevage ovin viande, les coûts de production en kg d'agneau dépassent le prix de vente.Vu les tensions des céréales et des fertilisants, l'accent est alors souvent mis sur la réduction des coûts d'alimentation et notamment de consommation de concentrés, ainsi que des modes d'alimentation et de gestion des surfaces plus autonomes / économes. Choix d'autant plus justifié qu'il s'agit là, assez souvent de modifier "seulement" des techniques ou des pratiques.

Source : Réseaux d'élevage ovin Aquitaine

 

Rationaliser le travail et l'alimentation

• Rationnaliser le travail - 2010

Simplifier la tonte, l'utilisation d'un chien de troupeau, simplifier l'alimentation avec une chaîne à pastille plastique, manipuler les animaux avec un parc de contention... Ce document vous apporte des informations pour vous aider à rationaliser le travail dans votre élevage d'ovins.  

• Synthèse du bilan travail en élevage ovin - 2010

Dans le cadre du Réseau Mixte Technologique "Travail en élevage", des enquêtes Bilans Travail ont été réalisées en 2008 et 2009 dans des élevages ovins viande. Ce référentiel propose une description des 137 exploitations ovin viande enquêtées, une analyse des travaux d'astreinte, de saison et de la marge de manœuvre en temps des exploitants ainsi que des repères de temps de travaux.

• Rationnaliser l'alimentation  - 2010

Pour faire face à à la flambée des prix des céréales et des tourteaux deux solutions s'offrent à l'éleveur selon qu'il doit conserver le même système d'affouragement ou qu'il peut modifier les cultures fourragères. 

Source : Réseaux d'élevage ovin Aquitaine

La consommation d'énergie en élevage ovin

• La consommation d'énergie en élevage ovin - 2010

Face à l'épuisement progressif des réserves d'énergies fossiles et à la sensibilisation croissante au changement climatique, la maîtrise des consommations énergétiques est aujourd'hui un sujet important dans les exploitations agricoles. Ainsi, depuis le suivi de la campagne 2007, les Réseaux d'Elevage rencensent et étudient les postes de consommation d'énergie. Voici les résultats pour la campagne 2010 des consommations énergétiques de 57 exploitations Ovin viande spécialisées et mixtes en Aquitaine et Midi-Pyrénées. Pour la première fois, des références sont données pour les ateliers ovins d'exploitations mixtes ovins-bovins viande et ovins-céréales.

Source : Réseaux d'élevage ovin Aquitaine

Le réseau des fermes de références

Le réseau des fermes de références

Le réseau des fermes de référence Ovin Viande Nord-Aquitaine est constitué de 24 fermes réparties en Dordogne, Gironde et Lot-et-Garonne. Il s'inscrit dans  un cadre national géré par l'Institut de l'Elevage et les données servent d'outil de conseil technique et économique. Ces résultats éclairent les filières animales sur des nouvelles problématiques (augmentation du prix des céréales, nouvelles PAC...) et servent à des simulations.

Les résultats des Fermes de références en Aquitaine

Les résultats pluriannuels des élevages ovins du grand Sud Ouest

Cas-types - 2013

Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS