acces

Agissons ensemble pour la qualité de l'eau sur le bassin versant de la Dordogne en Périgord Noir 

Le PAT Dordogne en action

En quoi consiste le Plan d'action territorial ?

  • Un volet agricole, à destination des exploitants agricoles
  • Un volet non agricole, engageant particuliers, collectivités et associations.

Les parcelles expérimentales du Périgord Noir sur les couverts végétaux : consulter les résultats.

Consulter notre page consacrée à l'agronomie pour s'informer sur les essais et les résultats. 

Les spécifités du territoire Dordogne en Périgord noir

La vallée Dordogne concernée par ce plan d'actions connait une agriculture diversifiée. L'activité touristique y est également très présente avec de nombreuses infrastructures d'accueil et d'hébergement qui recoivent chaque année près d'un million de touristes.

Ces deux activités entretiennent un lien fort avec le milieu naturel, d'où l'importance d'un plan d'actions partagé.  

Chiffres clés

  • 30 communes
  • Surface totale : 41 111 ha
  • Surface Agricole Utile : 11 370 ha
  • 17 000 habitants
  • 230 exploitations agricoles
  • 22 captages

Le territoire du PAT Dordogne

Diversification : produire du chanvre en Périgord Noir

L'antenne Périgord Noir de la Chambre d'agriculture de Dordogne lance un programme de production de chanvre afin de diversifier les débouchés des agriculteurs. Elle accompagne les professionnels agricoles dans les aspects technico-économiques et facilite l'interface avec les opérateurs économiques pouvant assurer la transformation du chanvre.

Présentation technico-économique de l'antenne Périgord Noir :
Conditions de culture, intérêts dans l'assolement, évaluation des rendements potentiels, condition de récolte, conditionnement, commercialisation et aspects économiques.

Le chanvre et les chaux de St Astier

Présentation d'Agrofibre du groupe EURALIS : unité de transformation de chanvre

DB Chanvre : béton de chanvre
Construction et isolation

Bulletins d'info Périgord Noir - bassin Dordogne

Le strip-till de maïs - Décembre 2012

Le méteil - Juillet 2012

Couverts végétaux : Essais 2011 en Périgord noir - Janvier 2012

Désherbinage du maïs : le désherbinage à guidage caméra  - Octobre 2011

Les couverts végétaux en zone vulnérable - Juillet 2011

Résultats d'essais 2009-2010 : TCS, semis direct et couverts végétaux - Déc. 2010

Couverts végétaux : premiers résultats des essais 2009-2010 - Juil. 2010

Bois Raméal Fragmenté et jardin sans pesticide - Juin 2010   

Désherbage non chimique -  Déc. 2009

Votre contact PAT Dordogne

Photo of François  Hirissou
François Hirissou
Conseiller agricole - agronomie
Tél. 05 53 28 60 80

Implantation des essais

carte des parcelles expérimentales
Parcelles expérimentales
  • PE 1:  Implantation de couverts végétaux dans rotation céréales à paille - cultures de printemps
  • PE 2 : Implantation de couverts végétaux avec légumineuses en interculture maïs ensilage
  • PE 3 : Implantation de couverts végétaux sous couvert stade 6-8 feuilles en monoculture maïs
  • PE 4 : Implantation de couverts végétaux « biomax » (biomasse maximale) pour diminuer le désherbage chimique
  • PE 5 : Techniques sans labour sur céréales à paille et colza
  • PE 6 : Techniques sans labour sur maïs
  • PE 7 : Semis direct ( pas de travail du sol) dans couverts végétaux sur céréales
  • PE 8 : Désherbage mixte (désherbinage) et mécanique seul (bineuse auto-guidée, herse-étrille, houe rotative) sur maïs
  • PE 9 : Optimisation des apports d'intrant par guidage GPS
  • PE 10 : Allongement des rotations

Expérimentations

Dans le cadre du Plan d'Actions Territorial, des parcelles expérimentales ont été mises en place afin de démontrer la faisabilité des actions proposées. En s'appuyant sur des réalisations locales, on montre qu'il est possible de faire évoluer les pratiques et d'obtenir des résultats convaincants en accord avec les besoins des professionnels.

Trois objectifs

  • Réduire les coût de production
  • Conserver les sols
  • Protéger la ressource en eau

Comment ?

  • Par la diminution du travail du sol et arrêt du labour pour restaurer la structure du sol,
  • Par l'implantation systématique de couverts végétaux en interculture,
  • Et par l'allongement des rotations pour réduire les risques parasitaires et mieux contrôler les mauvaises herbes.
Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS