acces

PORTRAIT de la ferme Périgord

 

44 % du territoire en forêt, 57 % de la SAU en prairies destinées à l'élevage, un système polyculture élevage et une diversité de terroirs proposant des paysages diversifiés, attractifs pour les touristes, les nouveaux arrivants et les retraités...

 


L'agriculture :  un pilier de l'activité économique départementale


Ce secteur réalise un chiffre d'affaires de 727 millions d'euros. Plus d'un actif sur quatre travaille dans l'agriculture ou l'agroalimentaire. La Dordogne compte 8 700 exploitations dont 4 200 moyennes et grandes (exploitations dont la production brute standard (PBS) est supérieure à 25 000 €), c'est à dire tirant la majorité de leur revenu de l'activité agricole. Chaque année, 150 personnes s'installent en agriculture.


Les spécificités périgourdines

La Dordogne est le 1er département français en matière de tourisme à la ferme et de vente directe avec 20 % des exploitations concernées. Élevage, grandes cultures et viticulture représentent les productions les plus importantes en effectifs et chiffre d’affaires. Plus de 20 productions sont représentées dont certaines filières sont des fleurons de la gastronomie française (foie gras, truffes, cèpes, vins …) 50 % de la production agricole départementale est placée sous signe officiel de qualité (AOC, IGP...). La forêt occupe près de 50 % de la superficie du département (400 000 ha) et nous place au 3ème rang national avec un chiffre d'affaires complémentaire de 306 millions d'euros.



Nos exploitations agricoles

Elles restent à taille humaine avec une moyenne de 63 ha de surface agricole. La surface agricole utile du département (hors forêt) est de 353 100 ha dont la moitié est toujours en herbe. L'irrigation assure la production de fourrage, de céréales et de fruits et légumes sur 15 % de cette surface. 30 % chefs d’exploitation sont des femmes et on compte 23 % de pluriactifs.



Source : Recensement Agricole 2010, AGRESTE, Chambre d'agriculture Dordogne


« Les entreprises agricoles périgourdines, sources de richesses environnementales, culturelles, sociales et économiques »


Les enjeux agricoles pour notre département

La compétitivité des entreprises est essentielle pour rendre nos explications viables.

Accompagner la compétitivité des entreprises

Par la recherche et l'innovation, nous devons permettre aux exploitations de sécuriser leur système de production en les rendant  plus autonomes, notamment sur l'alimentation animale, l'énergie...

Développer la compétitivité technique et économique des filières et des productions

La Chambre d'agriculture, en fédérant les organisations professionnelles agricoles, accompagne des initiatives innovantes sur l'économie de proximité, encourage la structuration des filières longues autour des signes officiels de qualité.

Préserver nos territoires et l'environnement

Optimiser et préserver la ressource en eau est au centre des préoccupations agricoles. C'est un enjeu majeur pour sécuriser les productions. La gestion quantitative et qualitative de l'eau est un défi partagé. 

Préserver le potentiel foncier pour maintenir l'activité agricole est un enjeu majeur pour assurer le renouvellement des générations.

Plaider pour un cadre réglementaire simple et adapté

Il faut poursuivre l'effort de simplification des démarches administratives pour faciliter la gestion de nos entreprises agricoles.

Le cadre réglementaire, au service de la collectivité et des citoyens, doit aussi permettre le maintien de la compétitivité de nos fermes.

Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS