acces

Le 11/06/2015 08:40 Il y a : 2 année(s)

Culture du chanvre : la naissance d'une filière

Depuis trois ans, la Chambre d'agriculture expérimente la culture du chanvre chez des agriculteurs. Elle a recueilli des références techniques et économiques permettant d'accompagner le développement de cette production dans l'optique de la meilleure valorisation possible.

Une conjonction de facteurs favorables apparaît aujourd'hui dans le Sud-Ouest pour dynamiser le développement de cette culture et croire à son avenir, grâce à l'intérêt porté par des organismes de recherche-développement ainsi que par des industriels du textile et d'autres valorisations des produits du chanvre (graine, fibres courtes, chènevotte).

Convaincue de la légitimité de l'émergence d'une filière chanvre haut de gamme à l'échelle régionale, la Chambre d'agriculture a impulsé, vendredi 5 juin, une rencontre entre l'ensemble des futurs acteurs présents dans le Grand Sud-Ouest (Aquitaine et Midi-Pyrénées).

Une trentaine de futurs partenaires se sont donc retrouvés, en présence des membres du Bureau de la Chambre d'agriculture, pour élaborer un programme autour de la construction de cette filière chanvre haut de gamme : des représentants des collectivités, Grand Périgueux, Conseil départemental, Conseil régional, des représentants de l'enseignement et de la recherche (ICAM Toulouse), de la recherche médicale (Aquitaine Microbiologie), des entreprises de cosmétique, du bâtiment, du textile, ainsi que des porteurs de projet industriels et des représentants du Pôle de compétitivité agroalimentaire Agri Sud Ouest Innovation et du Cluster Demain de Marmande.

Tous ces acteurs se sont mis en ordre de marche pour porter ensemble le projet de construction de la filière chanvre version Grand Sud-Ouest. La Chambre d'agriculture de Dordogne et l'ICAM Toulouse piloteront ce projet global qui a pour objectif de fédérer un maximum d'opérateurs économiques, de rechercher des partenaires financiers et de valoriser toute la plante que ce soit à travers le textile haut de gamme, les utilisations de la graine ou encore en tant que matériau isolant dans le bâtiment.

Au cours de cette réunion, les partenaires ont partagé leur souhait commun de « bâtir ensemble une filière de la production à la commercialisation dans une perspective de répartition harmonieuse de la valeur afin que tous les maillons soient gagnants y compris les producteurs ». Les nombreuses utilisations que propose la culture du chanvre impliquent également de cibler plusieurs marchés, c'est ce qui fait la complexité du projet mais les partenaires sont fin prêts à relever le challenge.

Contact : Alain PLAUD, Chargé de veille économique au 05 53 35 88 84


Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS