acces

Le 31/05/2016 08:32 Il y a : 1 année(s)

IPG : le nouveau service commun identification Périgord-Limousin

Les Chambres d’agriculture de la Corrèze, de la Haute-Vienne, de la Dordogne et de la Creuse ont décidé de se regrouper pour créer le service commun Identification Périgord-Limousin.

Le Service Commun IPG Périgord-Limousin : le plus grand en race allaitante de France.

Le système d’identification et d’enregistrement des données assuré par l'IPG est un outil essentiel. Il a pour vocation :

• la santé animale avec la détection et l’éradication des maladies,
• le suivi des aides animales pour bien identifier les animaux éligibles et vérifier leurs mouvements,
• la traçabilité afin de suivre un produit tout au long d’une chaîne de production du fournisseur de matière première jusqu’au consommateur final.

Mutualisation : quels gains ?

Cette mutualisation à l'échelle de 4 départements fait tout d'abord le pari de garantir le même service de qualité et de proximité aux éleveurs. Elle permettra également de peser davantage dans les débats nationaux pour les questions d’identification et de certification de parenté.


Enfin, le partage des données permettra d’obtenir une photographie plus précise des productions animales sur ce bassin d'élevage (naissances, mouvements etc.). Cette valorisation technique des données issues de l’identification est un levier, pour les éleveurs comme pour les professionnels de la filière, mieux préparer l’avenir et être plus réactifs en cas d’aléas sanitaires ou économiques. Plus que jamais, la traçabilité pour le consommateur des animaux issus de nos bassins d’élevage s’impose comme une priorité.

Le service commun interdépartemental 19/23/24/87 en chiffres

Le service commun identification Périgord-Limousin gère 19 000 exploitations, composées de 1 360 000 bovins, 425 000 ovins, 40 000 caprins et 18 000 truies.


Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS