acces

Le 30/07/2017 10:12 Il y a : 82 jour(s)

Viticulture

Mise en place d'un conservatoire du cépage Mérille

Les 25 et 26 juillet la Chambre d'agriculture de la Dordogne, l'IFV et la Chambre d'agriculture de la Gironde ont réalisé des observations et des prélèvements sur les parcelles encore existantes de Mérille.

Les parcelles ont été expertisées sur le terrain. Des témoignages de viticulteurs sur ce cépage ont été consignés et les souches intéressantes ont été marquées.

Le cépage Mérille est un cépage du Sud-Ouest très peu planté de nos jours. La surface de Mérille actuelle est de 3,5 ha en bergeracois, ce qui montre que ce cépage tend à disparaître.

Après de nombreuses restructurations au sein du vignoble bergeracois, certains cépages autochtones tendent à disparaître. Certains viticulteurs ont cependant conservé cette variété. A la demande de certains viticulteurs du vignoble de Bergerac, une démarche de création d’un conservatoire de Mérille a donc été mise en place.

Les rôles d’un conservatoire de cépages sont diverses mais les objectifs principaux de ce premier travail sur la Mérille N (aussi appelé Périgord N) sont la préservation et l’entretien de la diversité génétique de l’encépagement.

A l’issue des prospections, des prélèvements de bois et des tests sanitaires ELISA (tests permettant de détecter des virus spécifiques) seront réalisés.

Contact
Laurent Colombier : 05 53 63 56 50

 

 


Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS