acces

Vos conseillers vous accompagnent dans la gestion et la valorisation de vos espaces forestiers ainsi que dans la commercialisation de vos productions de cèpes.

Nos publications

 La cueillette des champignons sylvestres ce qu'il faut savoir - octobre 2012

Très renommés, ces champignons, en particulier le cèpe, sont la proie de nombreux ramasseurs. Le cèpe reste néanmoins un produit issu principalement des propriétés privées et dont la cueillette n'est pas automatiquement autorisée. Voici des idées préconçues à lire avant de partir à la cueillette des champignons.

 Les cèpes et les végétaux - septembre 2010

Les végétaux présents sur les zones de production en cèpes sont nombreux et variés. Les essences forestières, mais aussi les arbustes, la strate herbacée, les mousses... orientent de façon directe ou indirecte le potentiel de production d'un lieu. Mais quels sont les rôles de ces végétaux ?

 

Comment favoriser la pousse de cèpes ?

Champignon - bolet

Qui n'a jamais rêvé de faire pousser des cèpes comme l'on fait pousser des tomates dans son potager ?
Depuis tout temps, ce champignon si convoité nous semble résulter des aléas climatiques et du bon vouloir de Dame nature...


Des techniques forestiers pour favoriser la pousse des cèpes

Les récents progrès scientifiques ont permis au cours de ces dernières années d’enrichir considérablement les connaissances sur la micosylviculture. Ces travaux mettent en évidence la corrélation certaine entre conditions sylvicoles et pousse du champignon. Ainsi certaines régions naturelles vont être plus propices au développement du cèpe car elles réunissent l’ensemble des facteurs nécessaires.
Actuellement, nous savons que de nombreux facteurs influencent son développement :

             La nature des essences forestières
             Les plantes et les arbustes ( bruyères, fougères...)
             La nature du sol
             La configuration du bois (lisière, éclaircies, chemins, fossés...)
             Et bien sûr, le climat (pluviolétrie, températures...)

On peut alors parler d’ "écosystèmes cèpes". Au contraire, des peuplements “mono-essences” (comportant une seule espèce forestière) ou des bois trop denses (manque d’entretien) ne constituent pas un environnement favorable à la production et à la diversité des champignons.

Les productions de bois et de champignons sont donc compatibles et mêmes synergiques. Une meilleure gestion des forêts peut favoriser une production de bois de qualité et développer des nouvelles solutions complémentaires au produit « bois » comme la vente de champignons sylvestres.

  • Pour vous accompagner nous vous proposons du conseil individuel et des formations à la valorisation et la bonne gestion des espaces forestiers.

Le projet Micosylva +

Les modes de gestion des espaces forestiers mis en place jusqu'à aujourd'hui ne prennent pas en compte le développement des ressources fongiques de nos forêts. Partant de cette constatation, des partenaires français, espagnols et portugais se sont réunis pour mettre en œuvre un projet de gestion multifonctionnelle et durable des espaces forestiers, permettant d'intégrer cette ressource ainsi qu'une meilleure valorisation économique des champignons. De là est né le projet Micosylva +.

 

De nombreux peuplements forestiers auraient en effet la capacité de produire de grandes quantités de champignons, notamment en Dordogne, cependant la ressource reste rare, faute de conditions de gestion adéquates de ces espaces.

En effet, la faible rentabilité en produit bois de certains espaces forestiers conduit à un défaut de gestion et de valorisation de la forêt.

  • Le programme mis en œuvre vise d'une part à informer les propriétaires forestiers des éléments de gestion qui permettraient d'améliorer la productivité, et surtout d'assurer la durabilité de ces espaces de cueillette.
  • Réciproquement, le but du projet est également de mettre en évidence le rôle essentiel joué par les champignons dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers. L'état de développement des communautés fongique constitue en effet un indicateur majeur pour juger de l'état des peuplements.
  • Le programme lancé a aussi pour objectif de mettre en place un réseau structuré de production et de commercialisation de la ressource, garantissant une exploitation durable et une valorisation qui constituerait un levier majeur pour favoriser le développement rural.

 

Découvrez le site sur le projet Micosylva.



              

 

Vous accompagner

Bolet - Chambre d'agriculture de Dordogne

Des techniques forestières adaptées peuvent vous permettre de favoriser la pousse du champignon.

Bénéficier de conseils forestiers.

Votre contact

Photo of   Antenne Périgord Noir
Antenne Périgord Noir
Chambre d'agriculture de Dordogne
4 rue du Collège
24200 Sarlat
Tél. 05 53 28 60 80
Fax. 05 53 59 23 31

Nos partenaires

•   L'Association cèpe du Périgord
•   INRA de Bordeaux
•   CRPF Aquitaine
•   Lycée Vic en Bigorre

Presse | Marchés publics |  Mentions légales |  Formulaire de contact |  Plan du site |  Nous trouver    |  RSS